Les vertus de l’huile de ricin

by:

Divers

Il est devenu très fréquent de constater chez les personnes des affections et démangeaisons de la peau. Plusieurs raisons expliquent cet état de chose. A la recherche de guérison, les patients souffrant de ces maux font le choix de certains produits pharmaceutiques voire pharmacologiques. D’autres, bien qu’ils ne souffrent pas de ces affections de la peau, choisissent d’adopter ces produits à titre préventif. Un parterre de produits dits cosmétiques s’offre ainsi à ceux qui sont à la recherche d’une satisfaction quelconque en rapport avec le bien-être corporel.

Propriétés curatives de l’huile de ricin

L’huile de ricin, comme son nom l’indique, est un extrait de l’arbuste à fleur appelé ricin encore connu sous le nom de Ricinus communis. Il mesure généralement 2 à 5 mètres de hauteur. Son huile est extraite de sa graine. Avoir plus d’informations sur la plante…

L’huile obtenue après extraction des graines regorge de nombreuses vertus. Parmi ces vertus, il y a celles qui jouent le rôle de puissant agent purificateur du système digestif humain. En effet, diluée dans de l’eau et prise par voie orale, l’huile purifie l’estomac, les intestins et le foie. Ce sont des appareils qui contribuent à la digestion des aliments consommés. Elle joue également le rôle d’antalgique. Appliquée sur la partie douloureuse, elle diminue considérablement la douleur.

Un spécial produit cosmétique

Dans la course effrénée à la recherche du bien-être corporel, hommes et femmes font usage de nombreux produits cosmétiques. L’huile de ricin figure parmi ces produits de soins et de beauté. Elle est beaucoup sollicitée dans les salons de coiffure grâce à sa capacité à faire pousser les cheveux très vite. Dans les salons de massage et de pédicure-manucure, l’huile de ricin est encore présente. Elle contribue à l’éclat de la peau en renforçant l’épiderme. Moins cher et disponible, l’huile de ricin est le meilleur produits cosmétique qui se substitut valablement aux autres produits qui existent.

 

 

 

Comments are closed.