Qu’est-ce qu’un waterphone?

by:

Divers

Instrument très prisé pour faire la musique de nombreux films d’horreur, il est reconnaissable grâce au son qu’il produit. Ledit son paraît disgracieux et anxiogène. Cependant, le waterphone est très méconnu du grand public. Allons à la découverte de cet instrument aux effets sonores insolites.

Présentation du waterphone

Avant tout propos, il faut préciser que le waterphone n’est pas à la portée de tout le monde comme les autres instruments de musique. Pour savoir comment il marche et en savoir plus, il faut consulter des spécialistes qu’on appelle waterphonistes. En effet, le waterphone est un instrument de musique expérimental à friction inventée dans les années 60 par Richard Waters. Il est classé dans la catégorie des idiophones.

Constitué d’un grand réservoir en acier résonnant, il est entouré de tiges de différentes longueurs en bronze et enfin d’un tube allongé qui sert de poignée. Il peut toutefois prendre différentes formes et les sons qu’il produit sont en fonction de la façon dont il est joué. Il est également utilisé dans la musique contemporaine.

Il faut enfin préciser que chaque waterphone est unique, car il est signé et daté par Richard Waters. La production de cet instrument s’est arrêtée à sa mort en 2013 avant de reprendre en 2016.

Comment jouer au waterphone ?

Pour jouer à cet appareil insolite, il faut avant tout verser de l’eau dans le résonateur. Ensuite, vous pouvez le jouer de différentes manières. La plupart du temps, le waterphone est joué sur les tiges avec un archet de violoncelle ou celui de la contrebasse, soit avec des baguettes. Cependant, on peut taper sous le réservoir comme un tambour d’eau ou y jouer par friction avec une baguette superball.

Les archets courbes Bach bogen sont également conseillés, car ils englobent une grande série de tiges d’un seul coup. Les waterphonistes y jouent souvent depuis, néanmoins on peut aussi y jouer en le suspendant.

 

Comments are closed.