Comment définir la garde des enfants lors d’un divorce ?

by:

Divers

Le divorce est une situation difficile à laquelle certains couples font face. Cette situation est d’autant plus compliquée lorsqu’il faut décider de celui qui aura la garde des enfants. Apprenez-en davantage sur la garde des enfants à travers cette documentation.

Faites appel à l’assistance d’un avocat

Cliquez ici pour en savoir plus. En faisant appel à ce spécialiste des divorces, vous épargnerez à tout le monde l’inconfort que cause ce genre de situation. Les avocats spécialisés dans ce domaine sont faciles à trouver. Ils sont prêts à vous donner une entière satisfaction en défendant à la fois vos intérêts et ceux de vos enfants. L’avocat spécialiste n’usera pas seulement de vos atouts pour que vous puissiez avoir la garde des enfants, il s’efforcera de parvenir à une entente qui conviendra à votre ancien conjoint.

Établir les temps de garde : comment ça marche ?

Plusieurs possibilités s’offrent à vous en ce qui concerne la définition du temps de garde des enfants. Que vous soyez confrontés à un divorce à l’amiable ou à un divorce un peu plus complexe, le juge aura le choix entre trois verdicts. Il s’agit de :

- La résidence principale chez l’un des parents

Dans le cas où les deux parents parviennent à une entente, ils peuvent tous deux décider de laisser les enfants vivre exclusivement chez l’un des parents. La plupart du temps, lorsque ce cas se présente, les enfants vivent avec leur mère. Il faut noter que la résidence principale ne vous empêche en aucun cas de rendre visite à vos enfants. Elle ne vous empêche pas non plus de les héberger pendant un certain temps chez vous.

- La résidence alternée

La résidence alternée permet aux deux parents d’obtenir la garde de leurs enfants chacun à leur tour. Afin que la résidence alternée soit validé par le juge, il faut nécessairement que les deux parents puissent se répartir de manière équitable le temps de garde.

- Le droit de visite

Dans ce cas de figure l’un des parents se voit accorder le droit de visite s’il est dans l’incapacité d’accueillir et d’entretenir ses enfants dans de bonnes conditions

Comments are closed.